La production de l'Ail fumé tressé d'Arleux.

Retrouvez ici toutes les étapes de la production d'ail fumé tressé d'Arleux sur notre exploitation.

L'épiage

Cette première étape de la culture de l'ail consiste à éclater la tête d'ail afin d'en sortir les caïeux pour la plantation. Sur cette vidéo, on peut apercevoir une table de visite qui permet de trier les caïeux malades, de retirer les pelures d'ails et de détacher les derniers caïeux de la tête. Enfin les caïeux sont calibrés dans le cylindre pour en ressortir les plus gros.
L'épiage

La plantation

Dés que le temps le permet et que le sol est bien portant durant le mois de février nous plantons l'ail. Comme la vidéo le montre une pointe ouvre un sillon en terre puis l'ail est prise par une petite pince fixée sur une roue et à la fin du tour l'ail tombe en terre. Deux roues la rebouchent afin de refermer le sillon. L'ail est plantée à une profondeur de 3-4 cm dans la terre.

Le désherbage

Nous n'utilisons plus de désherbant chimique et réalisons plusieurs désherbages mécaniques à l'aide d'une herse étrille et d'une bineuse. La herse étrille travaille sur toute la largeur de la planche et permet de casser la croûte de battance. L'idéal est d'intervenir sur de jeunes adventices. La bineuse a pour fonction de détasser le sol et ainsi de couper les adventices un peu plus développés. Et cela est bien connu un binage vaut deux arrosages. Nous réalisons 2 à 3 passages de herse étrille et 2 passages de bineuse.

La récolte

Le fruit de notre travail. Nous sommes équipés d'une arracheuse. Celle-ci est équipée d'une dent enfoncée dans le sol. La tête d'ail est soulevée puis secouée afin de la nettoyer par des courroies. Un bouquet d'ail est formé, lié puis reposé par terre.

Quand les conditions climatiques le permettent nous laissons l'ail sécher directement au champ pendant 4-5 jours environ.

Le ramassage

Au bout de 4- 5 jours nous rentrons l'ail. Nous mettons notre récolte dans des palox (grosse caisse en bois) ajourés par le dessous pour faire passer l'air. La mise en palox permet un meilleur conditionnement de l'ail et une meilleure manipulation de celle-ci.

Le séchage

Hélas, quand la météo n'est pas propice, nous rentrons notre récolte plus rapidement que prévu et finissons le séchage à la maison à l'aide de gros ventilateurs.

Nettoyage et calibrage

Une fois le séchage terminé nous commençons le nettoyage de l'ail. Comme son nom l'indique, nous retirons la terre sur les têtes d'ail et les pelures sales. Puis nous calibrons l'ail pour faire les différentes catégories de tresses présentées dans le site.

Le tressage

Nous réalisons des tresses de 6 -12-20-45-90 têtes. L'ail est assemblé comme s'il s'agissait de cheveux. La finition est aussi importante et le lien doit se terminer par l’accroche qui permettra de le suspendre au fumoir. Il faut environ 5 minutes pour réaliser une tresse de 45 têtes.

Mise au fumoir et fumage

L'étape la plus importante qui donne à l'ail cet aspect brillant qui en fait la spécialité d'Arleux et qui nous permet de nous faire connaitre au niveau international . Le fumage est réalisé dans la tradition d'Arleux, c'est à dire avec une sciure de bois de chêne et hêtre non traité.

Nous rechargeons le fumoir en sciure 3 fois par jour. Cette étape dure une dizaine de jours à une température de 35-40 °C ce qui permet de chasser l'humidité de la tresse et ainsi de pouvoir la conserver 10 mois bien au sec.

La conservation

Pour conserver l'ail chez vous, mettez-le de préférence dans la cuisine, le sellier ou le garage mais surtout un endroit bien sec.

L'ail n'aime pas du tout l'humidité.

A propos de nous

Depuis 3 générations, nous produisons l'ail tressé fumé d'Arleux sur notre exploitation.

Note: Une partie de cette production est reconnue IGP